Led -- (Polars et thrillers)
Tragique arctique

Il est des endroits que la nature et l’homme, comme de concert, maudissent deux fois.


Norilsk, nord de la Sibérie, « cage ouverte » sur les nuages toxiques que poussent les bourrasques du monde polaire. À la suite d’une tempête, un corps est découvert : celui d’un Nenet, autochtone éleveur de rennes dont les autorités font bien peu de cas. Boris Ivanov, flic habituellement relégué à la basse besogne, est chargé de l’affaire et creuse, comme il se doit, plus qu’il ne devrait...


Comme toujours chez Caryl Férey, l’intrigue dessine avant tout les affres contemporaines d’un pays. La ville de Norilsk les concentre, hantée par les zeks, prisonniers des goulags, dont la sueur et le sang ont bâti les bases d’une industrie minière désormais exploitée par les pontes du capitalisme moderne. Les personnages du roman, socialement modestes, intimement héroïques, se débattent comme ils peuvent dans cette atmosphère crasse briseuse de rêves.


Avec la qualité d’écriture qu’on lui connaît, Férey se fond parfaitement dans la démesure russe et nous offre un très grand roman.

Le Syndrome Du Canal Carpien -- (Romans)
C'est intelligent et drôle ! Irrésistiblement drôle !!!

Les Cleverley sont britanniques, célèbres et riches. En plus, ils sont cinq : les parents et trois enfants ! Mais voilà, tout ce qu'ils vont toucher, tout ce qu'ils vont dire va se transformer en catastrophe.

Le père est un animateur de radio depuis presque un demi-siècle. Il a interrogé tout le monde et s'est disputé et fâché avec tout le monde. Il a même offert un préservatif au pape. Bref, c'est une icône nationale. Rien ne pourra le faire chuter. Enfin, c'est ce qu'il croyait...

La mère est  romancière. Enfin elle est une romancière peu académique puisque ses livres sont écrits par une prête-plume.

Le premier enfant, une fille, a les pouces vissés à son smartphone. Sous un pseudo, elle "allume" à tout-va et est source de discorde dans l'Angleterre entière. Le deuxième enfant cache sa timidité et son mal-être derrière des déguisements. Quant au troisième, il arnaque des hommes en quête de rencontres coquines.

Rien ne devait leur arriver. Cela fait des années qu'ils fonctionnent de cette façon. Et pourtant la  catastrophe est inéluctable. Ensemble, ils découvriront les affres de la vie moderne, ceux qui chassent en meute sur les réseaux sociaux pour peu que l'on s'écarte des chemins tout tracés.

Le syndrome du canal carpien est probablement le roman le plus drôle de ce premier quart de siècle ! Ce roman est une délectation qui pourrait devenir contagieuse. Partagez cette lecture qui devrait être remboursée par la mutuelle !

editor

Par Pierre Cerfontaine Il y a 10 jours

Ma Mere, Sa Vie, Son Oeuvre -- (Romans)
On s'en fiche un peu de la maman de Valérie, sauf que...

C'est vrai qu'on s'en fiche un peu de l'histoire de la maman de Valérie Dayre. Ma foi, cette brave dame n'a jamais fait qu'élever ses enfants au mieux de ses possibilités. Pas de quoi en faire un roman ! Sauf que... sauf que ! Dans sa quête généalogique, Valérie Dayre entraîne ses lecteurs dans deux siècles de la grande Histoire et dans de multiples anecdotes de la petite. Tenez-vous aux herbes et apprêtez-vous à vous confronter aux guerres coloniales, au sort de l'Alsace, à celui des laboureurs et des journalistes, à frapper le fer avec un maréchal-ferrrant, à vivre avec des  tailleurs, des marins, des militaires, à croiser le chemin d'un déserteur, d'un collabo, d'un prêtre, un matricide et, c'est à peine si j'ose le dire, à rencontrer un bigame !

Et voilà, par la grâce d'un humour de sacripant, l'auteure fait de la vie de sa maman un moment de lecture inoubliable pour cet été.

editor

Par Pierre Cerfontaine Il y a 15 jours

Murmurer Le Nom Des Disparus -- (Romans)
Presqu'un Western !

Dans ce roman, Rohan Wilson entraîne ses lecteurs dans une petite ville sordide dont les bas-fonds grouillent d'enfants abandonnés exploités par des voyous et où s'entassent autant d'éclopés que d'anciens bagnards. C'est dans cette lie de la société que Thomas Toosey, lui-même ancien brigand et alcoolique, part à la recherche de son fils. Mais comment y arriver dans un tel chaos ?

Rohan Wilson construit une violente chasse à l'homme dans une Tasmanie de Western pendant l'été 1874.  C'est passionnant !

editor

Par Solange - maman de Pierre Il y a 15 jours

La Sans-visage -- (À partir de 12 ans)
Le témoin est-il coupable ?

Sur le thème du harcèlement, par l'originalité du point de vue adopté, le roman La Sans-Visage  est absolument incontournable.

Clara, la narratrice, n'est pas la victime mais le témoin, dès le début, d'une situation irrespectueuse qui s'installe et dégénère.

D'emblée, dans le train qui les amène en colo, Lila, une petite peste, souffle un surnom pour Eléonore : Babar. Eléonore n'a même pas d'embonpoint. Le mot est arrivé tout seul, comme une évidence. C'était facile. Les garçons ont embrayé. C'était insupportable mais personne n'a réagi, alors tout est devenu normal alors que tout cela est anormal.

Clara  voit, comprend, mais reste spectatrice. Coupable ?

Et si elle n'était qu'une adolescente inquiète de perdre l'amitié exclusive d'Aïssa qu'elle a accepté d'accompagner au camp ?

Et puis, une nuit, Eléonore disparaît : "Voilà. Eléonore avait disparu. Tout allait bien. Rien n'était normal. Tout était normal."

Et si ce roman pouvait éveiller les consciences des adolescents autant que des adultes pour ne pas détourner les yeux...

editor

Par Béatrice Cerfontaine Il y a 18 jours

Le Corps De L'ame -- (Romans)
Un recueil de nouvelles apaisantes !

En guise d'avant-propos, ce recueil commence par un poème que Ludmila Oulitskaïa dédie à ses amies. Son titre est Je n'en veux pas d'autres. Ensuite suivent quatre nouvelles très belles qui proposent un autre ailleurs, un voyage dans un autre monde dans lesquelles les personnages s'interrogent sur leur âme. Ludmila Oulitskaïa fait scintiller des éclats de vie et nimbe ses récits d'une lumière apaisante. Le corps de l'âme est un énorme coup de coeur à partager avec toutes et tous !

editor

Par Solange - maman de Pierre Il y a 1 mois et 13 jours

Chambre 213 -- (À partir de 12 ans)
Qui aime avoir peur partagera cette lecture !

Elles s'appellent Meja, Bea et Elvira. Elles partagent la chambre 213 dans cette colonie de vacances où le bon temps, les rires et les premières amours devraient être la seule préoccupation. Alors, pourquoi avoir peur ? C'est que dans cette chambre fut le témoin d'un drame. Et maintenant des événements surprenants y surviennent : des objets disparaissent, Bea fait des cauchemars et un fantôme, oui un fantôme se balade. Frissonnez, lecteurs et lectrices quand vous apprendrez que ce spectre s'appelle Mebel, soit l'anagramme des deux premières lettres des prénoms des trois filles !

editor

Par Pierre Cerfontaine Il y a 1 mois et 13 jours

Les Hommes Et Les Femmes : Notes Sur L'esprit Du Temps -- (Essais et documents)
Quand les passions prennent le pas sur la raison !

"Dans le tumulte d'une époque où les passions prennent le pas sur la  raison, à la revendication d'une égalité juste se substitue progressivement la quête d'une égalité totale entre les individus, les sexes, les genres... Voici le règne de l'amour universel comme projet politique consacré par les lois. Etrange amour, qui tend à opposer l'homme à la femme, à produire de la violence, à fracturer la société, à détruire la beauté du monde".

On peut bien sûr ne pas être d'accord avec cet essai de Jean-Michel Delacomptée, mais au moins sa lecture permettra aux néo-féministes de se confronter à des arguments qui les aideront à développer d'autres stratégies que l'insulte et la décrédibilisation de celles et ceux qui osent encore les contredire. En un mot : argumenter !

editor

Par Pierre Cerfontaine Il y a 1 mois et 19 jours

Aujourd’hui, Ada a 28 ans, mais a l’impression d’en avoir une centaine tant sa route a été longue et pénible. Vu qu’au Niger l’Etat ne se charge pas de l’éducation des enfants, Ada a été « confié », à 6 ans, au marabout du village.

Instruit ? Jamais. Seulement et toujours exploité.   Esclave, berger, domestique, éleveur. Peul et nomade : deux raisons d’être chassé de partout.

À 16 ans, Ada ne peut plus vivre dans la peur, il part pour trouver la sécurité. Commence un interminable voyage au péril de sa vie pour trouver sa place et sa liberté. Souffrances, exactions, tromperies, droits de passage et pièges à déjouer. Une fois dans les griffes des passeurs, il est impossible de faire demi-tour. Il a su reconnaitre les gens qui ont du cœur. Il a su résister à la méchanceté de tellement d’autres. Un parcours d’exil, de courage et de foi en l’humanité malgré tout, jusqu’en Europe. Terre d’asile ?

Dans les médias, les journalistes nous parlent des migrants, toujours présentés comme un groupe, comme une entité impersonnelle. Dans ce récit, Ada raconte son chemin unique. C’est bouleversant !

editor

Par Béatrice Cerfontaine Il y a 1 mois et 19 jours

Les Enfants Des Riches -- (Romans)
Un fantastique roman taïwanais !

Quel parent ne voudrait-il pas le meilleur pour l’éducation de son enfant ? Quand l’occasion se présente pour la modeste Yuxian de mettre son enfant dans la meilleure école de Taipei, capitale de Taïwan, elle saute naïvement sur l’occasion sans en imaginer le prix. De fils en aiguille, grâce à son étrange bienfaitrice Jiaqi, elle en vient à fréquenter les autres mères de la prestigieuse école de Sangren, issues d’un milieu huppé dont elle est absolument étranger. Partagée entre la crainte et l’admiration pour ses nouvelles fréquentations, elle se rêve en femme au foyer riche qui ne lésine pas sur les moyens employés pour sa progéniture : fêtes d’anniversaire grandioses, camps de vacances hors de prix aux États-Unis et produits de luxe. Cependant, la réalité n’est pas à la hauteur de ses aspirations et de son portefeuille. Le rêve d’éducation de Yuxian pourrait bien tourner au cauchemar. 


Un texte vivant qui aborde en toile de fond des sujets primordiaux comme l’éducation et l’inégalité sociale dans une société taïwanaise pointilleuse sur la question des apparences.

editor

Par Olivier - spécialisé littérature adulte Il y a 1 mois et 19 jours

En savoir plus