Anita mène l'enquête : le parapluie à fleurs

Norma Huidobro à l'Ecole des loisirs

L'enquête paraît futile. En effet, le vol d'un parapluie n'a aucun sens ! Personne ne fait le lien entre le vol du parapluie d'une vieille dame et les événements étranges qui se sont produits ces derniers jours dont le vol d'un couteau précieux dans la galerie d'art de la ville. Personne ? Si. Anita veille et, avec l'aide de Matias, décide de mener seule l'enquête.

Un excellent polar d'une petite centaine de pages à lire de 9 à 12 ans...


Le diable de monsieur Wai

Jean-François Chabas à l'Ecole des loisirs

Les parents de Kin et Jen n'ont plus de quoi les nourrir. Ils décident de les confier à monsieur Wai, un riche commerçant qui possède des biens sur le continent. Kin et Jen n'ont aucune envie de quitter leur île. Surtout que leur nouveau maître s'avère un homme colérique, effrayant et méchant. Les deux enfants vont s'attacher à découvrir pourquoi leur maître, affable dans son costume de commerçant, change à ce point de personnalité une fois de retour sur ses terres. Mais ils leur faudra d'abord vaincre leur propre peur ! Un excellent petit roman dans lequel on apprend que bien nommer les problèmes aide à les résoudre.


Comment devenir parfait en trois jours

Manes Stephen chez Rageot

Milo en a assez de sa maladresse qui fait que tout le monde se moque de lui. Justement, il découvre à la bibliothèque un livre écrit par le professeur Arsène K. Merlan et qui prétend rendre parfait en trois jours. En fait, en trois jours et en trois épreuves. Et mes amis, des épreuves saugrenues et très surprenantes ! Que toutes celles et ceux qui prétendent à la perfection se lancent sur ce court roman. Le rire est au rendez-vous... Et pour les parents, sachez que ce roman qui vient d'être réimprimé, n'a résisté à aucun enfant, même aux plus réfractaires à la lecture !!! Et ce, depuis trente ans que nous exerçons notre métier !


Un tigre dans le jardin

Anne-Marie Pol en Pocket jeunesse

Le roman se passe en Indochine, en 1931. Paule vit dans une grande maison ceinte d'un jardin luxuriant. Elle y vit avec son frère et ses soeurs, son père quand il revient de ses conférences et sa mère, enceinte et quelques domestiques. Paule ne peut jamais quitter ces lieux. Sa mère s'y oppose, arguant des virus, des mircrobes qui circulent dans les lieux publics et qui ont emporté Xavier, son frère aîné. Il  ne reste à Paule qu'une échappatoire : l'imagination...

Un tigre dans le jardin est un texte court, mais sublime. Certes, il ne se laisse pas apprivoiser facilement, certes, il suscite des émotions fortes, certes son vocabulaire est ambitieux, mais, c'est pour donner à lire des romans pareils que nous éduquons nos enfants.

Pour nos 12/13 ans et n'hésitez pas à accompagner leur lecture.


QI 142, et alors ?

Pascale Perrier, Oskar

Pas facile d'aimer l'école quand on trouve les cours ennuyeux et qu'en plus on se fait traîter de "barjo" par ses camarades. Tiago, qui n'a pas d'amis, passe donc son temps à lire des bandes dessinées et à imaginer des aventures de super héros. Jusqu'au jour où sa maîtresse convoque ses parents pour faire le point sur sa scolarité.

Un bon petit roman pour comprendre que si le QI mesure l'intelligence, il ne mesure pas nécessairement les ennuis qui vont parfois avec...


Le petit prince de Calais

Pascal Teulade, La joie de lire

La lecture permet l'empathie... Merci donc d'offrir à la lecture l'histoire de ce jeune Jonas qui abandonna ses parents, sa maison, son pays pour rejoindre seul les dunes de Calais et l'espoir d'une vie meilleure en Angleterre. Le livre raconte 24 jours et 24 nuits de décembre dans ce qu'on a appelé la "jungle de Calais".


Comment se débarrasser d'un vampire ?

J.M. Erre chez Rageot

Le nouveau maître d'école est habillé de noir, a des sourcils broussailleux, un visage pâle, une bouche rouge vif et des canines très pointues. Aucun doute possible, c'est un vampire ! Et si Zazie ne réagit pas, c'est certain, il va planter une paille dans le cou de tous les élèves. Enfin c'est ce que confie Zazie à son journal intime. Elle ne manque pas d'imagination, direz-vous. Alors pensez au sort qu'elle peut réserver à son instituteur avec du ketchup et des gousses d'ail !

Très très drôle et facile à lire. J.M. Erre, qui est déjà venu à Visé, se rappelle à notre bon souvenir dans une comédie drôlatique.


Sally Jones : la grande aventure

Jakob Wegelius chez Thierry Magnier

Sally Jones est une jeune gorille. A sa naissance, il n'y avait ni lune ni étoiles. L'aîné de sa famille lui prédit alors qu'elle serait frappée de nombreux malheurs tout au long de son existence. Voici donc l'histoire de cette gorille pas comme les autres, une histoire de voyages, de bateaux, de rencontres, de crapuleux et d'amitié à travers le monde entier.

Chaque page relate une aventure de Sally Jones. Largement illustrées, accompagnées de textes assez courts, les aventures de Sally Jones à travers le monde entier sont de véritables invitations à la lecture. N'hésitez pas à offrir ce livre à découvrir dès la 3ème primaire...


Contes de Russie

Ivan Yakovlevitch Bilibine, Actes Sud

Ces contes du folklore russe, devenus des classiques du conte pour enfants, nous font retrouver ou découvrir les figures légendaires de la Baba Yaga, de Kochtcheï l'immortel, d'Ivan Tsarévitch et de son inséparable loup gris ou encore de Vassilissa la Très Belle...  Tous ces  personnages sont féériques et sont servis par les illustrations lumineuses du peintre Ivan Yakovlévitch Bilibine.

On ne peut pas comprendre le monde qui nous entoure et  les cultures voisines sans connaître ce qui les a construits. Voilà pourquoi nous considérons la lecture des contes, de quels pays qu'ils proviennent, comme indispensables à l'épanouissement de nos enfants.


Cours

Davide Cali et Maurizio A.C. Quarello, Sarbacane

"J'étais en colère contre tout et je détestais le monde entier".

L'incipit de ce texte est clair : Ray qui en veut à ses parents d'être pauvre, qui ne supporte plus les sarcasmes de ses condisciples blancs dans son école, Ray qui n'est pas né mouton, a le coup de poing facile. Son avenir semble écrit : la délinquance. Convoqué par le nouveau directeur de son établissement scolaire, Ray va trouver une main tendue. Il la saisira et cela transformera sa vie.

Un texte et une illustration sublime pour faire comprendre qu'aucun destin n'est jamais écrit à l'avance.


Naya ou la messagère de la nuit

Philippe Lechermeier et Claire de Gastold chez Thierry Magnier

A l'oreille de ses cousines, de ses amies, de ses voisines et de toutes les femmes du village, Naya souffle le même rêve. Un rêve de force, de courage et d'intelligence qui permettra de vaincre l'ennemi envahisseur.

Texte et illustrations en couleurs presque fluorescentes se conjuguent pour offrir un album hommage aux femmes. C'est remarquable !


Tom, chasseur de fantômes

Cornelia Funke, Rageot

Hugo n'est pas un être normal. Et pour cause, il est un fantôme. Il s'est réfugié dans la cave de Tom car il a été chassé de son manoir par un fantôme bien plus horrible que lui. Qui oserait, comme Tom, braver ses peurs et aider Hugo à se débarrasser de l'épouvantable intrus ? Et qui oserait doit bien écouter ce conseil avant de se lancer : demander l'aide d'une chasseuse professionnelle et préparer un équipement adéquat. Prêt à frissonner ?


Tooksipa et le tabouret d'or

Abbadan et Helder Da Silva chez Glénat jeunesse

Tooksipa aime écouter les histoires que raconte le roi au pied du grand baobab. Tooksipa a pour seul compagnon un âne au très mauvais caractère. Tooksipa est heureux même s'il se sent un peu seul. Jusqu'au  jour où Tooksipa rencontre un enfant, un enfant à la peau claire et qui s'enfuit à son approche. Tooksipa finit par retrouver Daga et ce jeune albinos devient son ami. Mais Tooksipa ne sait pas que la tradition prête des pouvoirs maléfiques aux albinos. Il ne sait pas non plus qu'il rencontrera le Grand Serpent Python et il ignore même qu'un jour, il sera le roi du peuple des Gan...

Ce conte basé sur la mythologie et la culture du peuple Gan du Burkina Faso fait écho au monde bouleversé et bouleversant qui est proposé à nos enfants. En cela, sa lecture et ses illustrations splendides sont salutaires.


Avant l'ouragan

Jewell Parker Rhodes, Ecole des loisirs

Mama Ya-Ya savait. Elle savait qu'un ouragan approchait. Elle le savait bien avant que la radio et la télévision n'en parlent et elle savait que les dégâts seraient incommensurables. Mama Ya-Ya est très âgée, ne possède pas de voiture et ne peut fuir cette Nouvelle-Orléans qui s'apprête au pire. Alors Lanesha, sa petite fille, protège la maison comme elle peut, fait provision d'eau et se prépare à survivre avec Tashon, le fils des voisins, avec le chien Spot et le fantôme silencieux de sa maman morte en couche et avec l'amour de Ya-Ya.


Auprès de La Fontaine

Agnès Domergue chez Thierry Magnier

Vouloir raconter les fables en trois lignes, c'est faire entrer un veau et vache et un cochon dans un pot de lait... C'est pourtant réalisable si vous maniez l'art du Haïku. Et c'est possible avec des enfants de 5ème et 6ème années car nous l'avons testé dans les classes. A vos plumes, donc...


Le coeur de la poupée

Rafik Schami, Ecole des loisirs

Attention chef-d'oeuvre !

Sous une table de brocante, Nina découvre une poupée. En fait, la poupée. Nina l'appellera Petitoi. C'est une poupée qui parle, qui connaît mille histoires drôles et merveilleuses. C'est aussi une poupée qui aspire les peurs, a un avis rassurant sur tout et répond avec tact, délicatesse et humour à toutes les questions que se pose Nina sur la vie, la mort, l'école, les parents...

Pas une ligne, pas un mot ne sont à retirer du livre. Composé de chapitres courts entrecoupés de magnifiques dessins au crayon et en noir et blanc de Grégory Elbaz, Le coeur de la poupée offre à ses lecteurs un petit manuel de philosophie dont chaque chapitre est une porte d'entrée dans la vie. Précipitez-vous dans une librairie, ouvrez le livre à la page 125. Lisez le passage intitulé La planète des enfants  (en trois minutes à tout casser) et vous aurez tout compris. Vous aurez compris que ce roman est à faire lire dès que les enfants ont 10/11 ans, à lire à haute voix aux plus jeunes et à lire soi-même pour se rappeler son enfance.

Nous avons dit chef-d'oeuvre !


Mon petit salon de coiffure

Loïc Robaeys, Actes Sud

Une fois n'est pas coutume. Avec ce livre, nous ne parlerons pas lecture mais bien coiffure. Sur la page de gauche, il faut inventer un visage qui convient à la coiffure déjà inventée et sur la page de droite, c'est l'inverse, il faut dessiner une coiffure à la façon de celle de gauche... A vos crayons pour des coupes pixels, triiangulaires, en petits pois, en incendies, en cyclones, etc... A faire pâlir d'envie les footballeurs ! Comment ? Ils sont ridicules ? Ah, non, je n'ai pas dit cela...


Cucu

Claire Castillon, Ecole des loisirs

Il y a les "pointus", amateurs de design, du blanc et du style épuré. Il y a aussi les "cucus", maîtres de la couleur rose, un peu fleurs bleues. Les cucus sont épouvantablement normaux par rapport aux pointus qui ne le sont pas. C'est l'avis de Lilas, première année dans le secondaire, qui a un frère amoureux, une soeur qui met un tutu, des parents qui se disputent... Bref, de l'épouvantablement normal ! Et Lilas qui a des amis à épater, un amoureux à séduire et une terrible envie de grandir sans paraître cucu, rêve donc du monde des pointus, du monde de sa copine Toscane.

Drôle, intelligent, voilà un livre comme nous les aimons parce qu'il mène ses lecteurs dans les champs de la réflexion tout en les divertissant.


Les lettres de mon petit frère

Chris Donner, Ecole des loisirs

Est-ce un cadeau dû au 50ème anniversaire de l'Ecole des loisirs ou un cadeau que l'éditeur nous offre pour nos trente ans d'existence, toujours est-il que la réimpression de ce texte (suivi de La disparition de la maîtresse) est une bénédiction. Follement drôle et profond, ce texte est devenu un des grands classiques de la littérature de jeunesse, tant par sa cocasserie que par le sujet plus grave, plus interpellant qui le sous-tend. Magnifique !

Notre club de lecture pour adolescents rencontrera Chris Donner le vendredi 17 avril à Paris.

Le trésor américain

Chris Donner, Ecole des loisirs

Si Octavio Palissander arrive dans un petit village mexicain et pénètre dans l'église Santo Domingo, ce n'est pas pour y faire ses prières du matin. Oh que non ! Il est à la recherche d'un parchemin qui apporterait la preuve de l'existence d'une très vieille civilisation jusqu'alors inconnue. Pour tout vous dire, les deux aides qui l'accompagnent ne lui seront pas d'un grand secours. Mais Moctezuma, jeune villageois intrépide et malin semble en savoir beaucoup... Jungle, singes hurleurs, plantes carnivores, homme rendu fou, tremblement de terre et mystère ! C'est parti pour une aventure folle !

De 11 à 13 ans !

Notre club de lecture pour adolescents rencontre Chris Donner à Paris le vendredi 17 avril.


Le lutin du cabinet noir

Jean-François Chabas, Ecole des loisirs

Si les parents d'Edgar ont pu louer ce curieux appartement si bon marché, c'est qu'il y a une raison. Edgar, neuf ans et plus que turbulent, l'apprendra à ses dépens. Mais qui vit donc reclus dans ce réduit où ses parents l'enferment quand il a commis une bêtise ? Même s'il ne manque pas d'humour, c'est évident, Edgar aura bien du mal à survivre à cette aventure !

Peureux s'abstenir !!!

Celles et ceux qui ont aimé Ne vous disputez jamais avec un spectre seront comblés !


Les autres, mode d'emploi

Sylvie Baussier, Oskar

Arno avait 6 ans et 3 mois quand il a découvert dans le jardin un jeune rouge-gorge à l'aile abîmée. Il a demandé : "on va le soigner ?". Un silence profond lui a répondu. A 6 ans et 3 mois, Arno venait de prononcer les premiers mots de sa vie. Pour sortir de ce silence, sa maman lui a posé une question : "Arno, peux-tu me dire maman" ? Et puisqu'il avait commencé à parler, Arno a dit ce mot magique de "Maman". C'est ainsi que débute ce petit livre tout en délicatesse qui nous raconte le quotidien d'un enfant dont les rapports avec les autres sont difficiles parce qu'il ne les comprend pas, parce qu'il ne peut pas intérpréter ce qui n'est pas clairement énoncé, parce qu'il ne peut pas mentir, parce qu'il ne triche pas. Cela ne lui interdit pas l'intelligence, ni la passion. Il est juste différent.

Un livre court, intense, bourré de tendresse et d'humour aussi et qui gagnerait à être lu dans toutes les classes de 5ème et 6ème primaires. Aidons ceux qui ne nous ressemblent pas au lieu de les moquer. Enrichissons-nous de leur différence plutôt que nous en détourner.

L'auteure, Sylvie Baussier, est la maman d'un jeune adulte porteur du syndrôme d'Asperger, soit une forme d'autisme.


Toute seule dans la nuit

Sandrine Beau, Alice

Grand-père tarde à revenir. Il n'en n'avait pourtant que pour quelques minutes. Juste le temps d'une petite course ! Pas de quoi inquiéter Miette, sa petite fille en vacances dans sa ferme. Oui mais voilà ! Grand-père ne revient pas. Miette s'inquiète, s'impatiente et, la nuit aidant, finit par s'endormir. Jusqu'au moment où elle est réveillée par des pas qui ne lui sont pas familiers. Quelqu'un s'est introduit dans la maison...

Et voilà un récit haletant qui sait mettre son lecteur sous tension. Le caractère d'écriture confortable, les illustrations de Eva Chatelain et la détermination de l'héroïne devraient permettre à ce court roman de "faire un tabac" même chez celles et ceux qui pensent ne pas aimer lire.


Le château des pianos

Pierre Créac'h, Sarbacane

Rémi doit passer le concours du Conservatoire. Pris de panique par l'enjeu, il s'enfuit et découvre un château qui semble abandonné. Il y pénètre et découvre une incroyable collection de pianos abandonnés. Pianofortes, pianos carrés, pianos droits, pianos à queue, clavicordes, épinettes et clavecins... Tous gémissent, tous se plaignent, tous attendent une musique nouvelle.

Une balade fantastique de quarante minutes, bercée par la voix de Pierre Arditi, les musiques d'Erik Satie, de Pierre Créac'h, de Mozart, de Debussy, de Schumann, de Mendelssohn, de Liszt, de Schubert, de Chopin, de Beethoven, de Granados, de Brahms, de Couperin et de Bach... Ouf, je crois que je n'oublie personne !

Alors asseyez-vous avec les enfants, laissez votre regard errer sur les illustrations (elles sont maginifiques) et laissez-vous bercer par la musique. Pierre Arditi fait le reste et ce n'est pas grave si le texte est parfois un peu difficile !

 


Fleur d'hiver

Fanny Carel, Théâtre, Ecole des Loisirs

Fleur est l'unique fille du roi Basile. Sa maman est morte en lui donnant la vie. Fleur lui parle souvent en songe. Fleur adore son père. Elle pourrait presque jouer auprès de lui le rôle de sa maman défunte. Jusqu'au jour où son père épouse en senconde noce l'ancienne amie de sa maman.

Sur le thème de la fille opposée à la marâtre, Fanny Carel livre un texte somptueux dont une lecture à haute voix,  à la maison, en classe, avec des copains ou des copines, serait une chouette initiative. Car, avant d'être joué, le théâtre se lit.

Dans la même collection "A trop presser les nuages" de Philippe Gauthier invite ses lecteurs à un dialogue nerveux mais poétique. Kady, dont on dit à l'école qu'elle est tarée, essaye de marcher à cloche-tête, dialogue avec un arbre prénommé Bernard et contemple les flaques d'eau pour y voir un petit bout de monde à l'endroit. Gédéon la suit, l'imite et lui donne la réplique. De nouveau, une chouette lecture collective en perspective avec deux lecteurs et le reste de la classe pour le choeur.

 


La grande histoire d'un petit trait

Serge Bloch, Sarbacane

Un enfant se promène et trouve sur son chemin un petit trait de rien du tout. On dirait un bout de laine rouge. Il le met dans sa poche pour le ranger avec ses trésors. Un jour, un jour d'ennui peut-être, l'enfant pose le petit trait sur son cahier. Il a bougé, légèrement. L'enfant l'encourage. Le trait a bougé plus. Alors l'enfant lui a appris à faire des choses simples comme un ballon, un chapeau, un vélo. Et puis des choses de plus en plus compliquées car le petit trait était doué. Ensemble, ils riront, prendront des risques, parcourront le monde jusqu'au jour où, de commun accord, l'enfant et le trait transmettront leur savoir à plus jeune.

Cet album est un hommage à la créativité et à la transmission du savoir. Ce serait bien de l'offrir à des moments symboliques comme une communion, une naissance...


Chat par-ci, chat par-là

Stéphane Servant, éd. du Rouergue

Les livres de la collection "Boomerang" des éditions du Rouergue ont ceci de particulier qu'ils contiennent deux histoires. Au lecteur de choisir s'il préfère commencer par celle du recto ou du verso. Ces deux histoires se rejoignant toujours en leur fin, c'est-à-dire au milieu du livre, de manière surprenante!

On aime particulièrement le récit de Chat par-ci, chat par-là, dans lequel un chat va jouer le rôle d'intermédiaire entre différents personnages. On aurait peur d'en dire plus, sous peine d'ôter l'effet de surprise...  C'est bien ficelé, drôle, attendrissant...  un régal!!


Little Man

Antoine Guillopé Gautier Languereau

Antoine Guillopé est un habitué des albums réalisés avec la technique de la "découpe laser". Une nouvelle fois, il nous épate... Après Pleine lune et Plein soleil, voici Little Man.

Ce petit bonhomme, c'est Cassius qui, dans les rues de New York, fait un rêve. Et ses rêves de nous faire voyager à travers la Big Apple: le pont de Brooklyn, la statue de la liberté, ... Une liberté qu'il a retrouvée dans cette ville qui les a accueillis, lui et sa famille.

Un bijou, pour enfants et adultes.

Présentation de l'album en vidéo:

http://www.facebook.com/photo.php?v=732654786793712&set=vb.100001475931866&type=2&theater


La classe pipelette

Susie Morgenstern, L'Ecole des loisirs

"Un peu de silence, un peu de silence, s'il vous plaît !" Dans sa classe, Catherine, la maîtresse, ne rêve que de cela, ne pense qu'à cela, ne réfléchit qu'à cela... Mais les bavards n'arrêtent jamais, jamais, jamais. Alors, Catherine est prête à toutes les méthodes pour arriver à ses fins et pouvoir distiller son savoir aux élèves.

Voici un livre controversé qui a justifié que certains lancent "une alerte" contre lui. Et pourtant ! Une institutrice qui ne peut maîtriser sa classe, les enfants connaissent. Quelques gros bras qui décident de ce qui se fait ou ne se fait pas dans une classe, les enfants connaissent. Une institutrice épuisée qui doit se faire remplacer, les enfants connaissent. Des élèves qui ont envie d'écouter en paix et d'apprendre, les enfants connaissent. Alors, en quoi ce livre gêne-t-il ? Qui ce livre embête-t-il ? Celles et ceux qui prônent l'émancipation des enfants dans le bavardage et le chaos tout en mettant leur propres enfants dans des écoles dites d'élites ? Celles et ceux qui considèrent peut-être que le savoir et la connaissance ne sont réservés qu'à quelques uns ? Invitons donc ces doux poètes dans une telle classe, nous verrons ce qu'ils arriveront à transmettre comme savoir !


Journal d'un nul débutant

Luc Blanvillain, L'Ecole des loisirs

Nils entre en 1ère. Il est promis à un avenir scolaire radieux. Il est le meilleur en tout, particulièrement en mathématiques. Mais tout cela a un prix : au lit tôt, ne pas regarder les séries télévisées et bien d'autres contraintes inventées par ses parents pour préserver ses résultats. Alors voilà, Nils décide de devenir un nul, un gros nul, un raté d'enfer, un vrai professionnel du mauvais résultat, un idiot qui suscite la compassion de toute la classe et le mépris du professeur de mathématiques. Et en plus, Nils consigne tout cela dans un journal, celui d'un nul débutant. Eh oui, ce ne sera pas si simple de se transformer en parfait crétin !

Luc Blanvillain nous avait déjà séduit et bien amusé avec "Cupidon Power" dans la même collection.

 


Tout ce qui est arrivé d'extraordinaire à Hector

Frédéric Chevaux, L'Ecole des Loisirs

"C'est simple, mon grand-père maternel est stupide. Je n'ai jamais trouvé plus stupide que lui et même ma mère dit : J'ai un père idiot. Il arrive chez nous dans sa grosse voiture, alors qu'il habite tout près. Nous l'appelons Raymond le crampon parce qu'il s'accroche à nous pour mieux nous surveiller. Nous, c'est ma famille. Il veut organiser la vie de tout le monde et surtout la nôtre. Raymond le crampon tue de la viande, en particulier celle qu'il élève, comme les lapins et les poules. Il se croit supérieur à tous. Ce n'est pas la vérité, c'est seulement ce qu'il pense; il pense des tas d'autres choses, Raymond : voyager à l'étranger ce n'est pas si mal ; il n'y a pas meilleure éducation que celle qu'il a donnée à ses enfants ; la télévision est faite par des abrutis ; le sucre dans le sang n'a jamais tué personne ; les handicapés doivent rester chez eux et rien ne vaut les légumes du jardin. (...) Le mardi soir, Raymond sonne chez nous à l'heure du dîner. Mes parents ne l'invitent pas à s'asseoir, ils veulent s'en débarrasser. (...)"

Voilà un extrait de l'exposé qu'Hector a fait devant la classe sur son arbre généalogique. Et c'est bien sûr qu'avec un grand-père pareil dans les jambes, la vie de Hector va vite ressembler à une série télévisée.

Un excellent roman facile à lire, drôle à souhait et tout en rebondissements pour les lecteurs habiles qui quittent la troisième année et rien que pour rire et s'amuser pour tous les autres jusqu' à la sixième.


Adam et Thomas

Aharon Appelfeld, L'Ecole des loisirs

Cela se passe quelque part, en temps de guerre... Voilà pour l'espace, voilà pour le temps. Il suffit de lire les journaux pour imaginer et l'un et l'autre. Certains y voient la guerre 40, d'autres les Balkans. Il y a d'autres conflits dans le monde. Vous pouvez choisir, le roman ne dit rien de plus...

Deux mères, deux mamans plutôt n'ont d'autre alternative pour protéger leur garçon de la fureur des hommes que de les enfermer. Pas n'importe où, non ! Dans la forêt, profonde et ténébreuse. Elles les enferment dans l'immensité de l'inconnu, dans une nature brute pour échapper à un monde de brutes. Jusqu'où peut aller l'amour d'une mère pour son enfant ? Eh bien, jusqu'à l'égarer là où la société des hommes n'existe pas. Les lois de la nature, des saisons contre la barbarie des hommes. A choisir, la première laisse plus de chance aux enfants !

Les deux garçons se trouvent, unissent leur force, leur intelligence, leur ruse et apprivoisent peu à peu les éléments. Une jeune fille les aide. Elle travaille dans une ferme à l'orée de la forêt. Elle leur fournit le peu de lait, de pommes qu'elle arrive à détourner. Sa situation semble plus enviable que celle des gamins. Illusion, illusion...

Ce roman est un chef-d'oeuvre. Nous, libraires, travaillons pour qu'il n'échappe à aucun enfant, aucun adolescent, aucun parent. C'est l'honneur du métier d'écrivain d'écrire de tels livres, l'honneur du métier d'éditeur de les susciter, l'honneur du métier de libraire de les faire découvrir et enfin, l'honneur du métier de parents d'en offrir la lecture à leurs enfants.

 


Ma vie dans un grille-pain

Mikaël Ollivier et Claire Franek, Sarbacane

Il est 8 heures 05 précises. Jean-Baptiste Morin s'apprête à partir au travail. Comme tous les jours. Jean-Baptiste est un maniaque de la précision dans la répétition des gestes. Mais voilà que ce jour-là, un morceau de baguette tombé au fond de son grille-pain va changer le cours de sa vie. Il est en retard et cela entraîne une série de conséquences inattendues qui s'enchaînent et qui s'enchaînent et qui s'enchaînent encore. Et si, tous comptes faits, ce n'était cette feuille morte oubliée sur un trottoir mouillé qui avait engendré ces bouleversements ou encore la rencontre avec un vieux camarade qui l'a relevé après qu'll soit tombé sur cette bête feuille à cause du retard causé par le morceau de baguette dans le grille-pain... C'est génialement drôle jusque dans les illustrations de Claire Franek qui dialoguent parfaitement avec ce texte à tiroirs !

 


Les 9 vies de Philibert Salmeck

John Bemelmans Marciano, Les Grandes Personnes

Philibert Salmeck est un vaurien, héritier d'une longue lignée de vauriens. Ils sont tous morts de façon précoce, victimes autant de leur bêtise que de leur méchanceté. Dans la foulée, Philibert a une idée aussi saugrenue qu'idiote, se faire greffer les neuf vies de son chat. La transplantation fonctionne mais, c'était entendu, Philibert galvaude chacune de ces vies en multipliant les actes insensés, jusqu'à ce qu'il ne lui en reste plus qu'une. Trop tard...

Ce roman est un petit bijou d'humour noir, une histoire diaboliquement drôle, rehaussée par les ilustrations de Sophie Blackall.

 


Le rêveur

Pam Muñoz Ryan et Peter Sis, Bayard

Ce livre est une biographie romancée de l’enfance de Neftali Reyes, alias le poète Pablo Neruda.

Neftali vit dans une petite ville chilienne. Il s’agit d’un enfant rêveur, solitaire, malingre selon son père. Ce dernier veut que son fils devienne un homme et pour cela il s’oppose violemment à son imagination débordante, à son amour de la nature et surtout à son goût prononcé pour les mots.
Neftali brave les interdictions et continue à s’inventer des histoires dans lesquelles se trouvent déjà sa pensée politique et sa perception du monde.

Comment Nefatli, l’enfant timide, parviendra-t-il à concilier son désir d’écrire et l’autorité de son père ?

La mise en page mêle habilement de belles illustrations, des poèmes, des onomatopées, des devinettes, …

Prix Sorcières 2014 - sélectionné dans les 5 finalistes du Prix Versele

 


Le club de la pluie au pensionnat des mystères

Malika Ferdjoukh, Neuf de l'école des loisirs

Quand Rose Dupain fait son entrée au pensionnat des Pierres-Noires, elle est loin de se douter de ce qui l’attend. Bon d’accord, elle fait la connaissance de Nadget et d’Ambroise. Des nouveaux copains quoi… Elle rencontre aussi Clipper. Ce n’est pas un copain. Enfin si, si on veut. C’est surtout le chien d’Ambroise. Et Ambroise, on ne l’a pas dit, mais il est le fils du gardien de l’internat. Voilà, vous savez tout… ou presque. Parce que c’est quoi ces petits papiers qui pleuvent du sommet de la tour du bâtiment et qui ressemblent furieusement à des appels au secours. Et voilà que commence une enquête que devront résoudre Rose, Nadget et Ambroise, réunis au sein d’un club qu’ils ont appelé le « Club de la pluie ».

Ce roman qui présente en fait deux enquêtes est à découvrir dès 9 ans et rappelle un peu (juste un peu car c’est bien mieux écrit) le club des cinq de notre enfance. Notez qu’on n’en est pas mort d’avoir lu les « Club des cinq ».

Les illustrations sont de Cati Baur. On vous parlera d’elle du côté des bandes dessinées. Elle a réalisé la bande dessinée Les quatre sœurs à partir du roman éponyme de la même Malika Ferdjoukh. Et Malika Ferdjoukh, c’est aussi Sombre citrouille, Fais-moi peur et le formidable Aggie change de vie.

Une deuxième aventure du Club de la Pluie vient de paraître : Le club de la Pluie brave les tempêtes.


Noé Nectar et son voyage étrange

John Boyne, Gallimard Jeunesse

« Cinq prouesses en huit ans, pas de quoi se vanter », se lamente Noé. Alors pour ne pas décevoir ses parents (croit-on), il part « un beau matin pour conquérir le monde en quête d’une grande aventure ». Au cours de ses pérégrinations, il découvre un arbre bizarroïde qui cache en son sein un magasin de jouets insolite. Le tenancier, un vieil homme farfelu qui a le don de raconter des histoires, y fabrique des jouets en bois et conserve dans une malle une multitude de pantins… Pourquoi ? Quels secrets cachent ces bonshommes de bois ? L’histoire des pantins et les échanges entre Noé et le sculpteur vont peu à peu lever le voile sur le passé des protagonistes et les véritables raisons de la fuite de Noé.

Un univers à la Roald Dahl, une référence à Pinocchio, de l’intrigue, des surprises, un style plein de fantaisie et de douceur, des sujets graves abordés avec finesse… autant d’éléments qui font de ce roman un conte merveilleux à lire dès 9 ans.

 


Rose

Holly Webb, Flammarion

Orpheline, Rose exulte le jour où elle est engagée comme servante chez Mister Fountain, un alchimiste renommé. Là, elle crée des liens d’amitié avec les autres membres du personnel… mais Rose n’est pas comme les autres: elle possède des pouvoirs magiques ! Alors quand des enfants délaissés disparaissent, elle décide de mettre à profit ses pouvoirs pour tenter d’élucider le mystère ! Mais comment réagira l’Alchimiste s’il apprend que Rose possède ces étonnants pouvoirs ??

Au fil des pages, le lecteur pénètre dans une enquête où les chats parlent et où les escaliers se mettent en mouvement, où des sorcières recherchent la vie éternelle et où des arbres aident les humains. Un univers magique et intriguant, des personnages attachants… l’alchimie parfaite pour plaire aux enfants de plus de 9 ans… qui apprécieront probablement les 4 tomes des aventures de Rose !

 

Création SIP